Des essais et des huiles… Bio !

Voilà un bon moment que je cuisine bio… Enfin, « cuisiner » est un grand mot ! Je teste, en allers-retours, des recettes classiques pour les amener vers l’utilisation de produits bio et parfois vers le vegan.

Pas si simple que ça !

A ma grande surprise, les gâteaux que je confectionne (souvent) avec ma fille (alias Coconut), sont souvent surprenants au goût, voire déroutants. L’une de mes amies m’a d’ailleurs dit (alors que ses deux enfants dévoraient goulument l’un des gâteaux en question) :

Je ne peux pas dire si j’aime ou si je n’aime pas… Ce sont des goût que je ne connais pas. Marie.

Merci Marie ! Compliment, pas compliment ? Je ne me suis pas laissée abattre !

Et, je me suis demandée : pourquoi une recette si simple et si classique d’un gâteau au yaourt (oui, oui, vous avez bien lu !), posait-elle autant de questions gustatives ?!!

Vous l’avez certainement déjà deviné : l’huile ! Plus précisément, les huiles biologiques.

A la recherche de l’huile « neutre »…

Après plusieurs tentatives, j’ai éliminé de mes gâteaux : l’huile de colza* et l’huile de tournesol car elles prennent le pas sur les autres saveurs. Leur goût est agréable mais je conçoit qu’il peut être déroutant pour les palets novices, je précise : pour toute personne peu sensibilisée à l’utilisation des huiles bio.

Car, pro bio, anti bio ou sans avis, il y a bel et bien une différence : elles sont bien plus gouteuses et relèvent bien plus leurs arômes que les huiles industrielles. Étonnant ? Non ! Voici un lien qui vous éclairera sur la question :

Pourquoi choisir une huile végétale bio

D’autre part, il est bon de savoir que les huiles de colza et de tournesol sont assez « lourdes », ce qui joue sur la texture des entremets. Bon, je vous précise que j’aime beaucoup les gâteaux de type muffins. Donc des textures assez « compactes ».

J’utilise donc désormais l’huile de sésame et l’huile de noix, plus légères et qui apportent un petit « plus » très sympa (si vous aimez le goût de ces fruits secs bien sûr, et si vous n’y êtes pas allergiques.)

Peut-être certain(e)s d’entre vous ont-elles déjà utilisé l’huile de pépin de raisin pour confectionner leurs gâteaux ? Il semble qu’elle soit plus neutre que les précédentes. Ou peut-être l’huile d’arachide (la plus classique) ?

Pour ma part, je me lance dans l’huile de coco que j’hume avec délectation et plaisir car elle me rappelle l’un de mes voyages en Thaïlande. Bonne pour prendre soin de sa beauuutééé ! L’huile de coco, idéale pour la peau, les cheveux… et les dent.

Imaginez Nang Yuan Island / Koh Nang Yuan, la quiétude et la douceur de l’atmosphère, la luminosité du ciel, la découverte des fonds marins, les doux massages à la dite huile et…Toujours cette odeur de coco flottant dans l’air.

N’hésitez pas à me faire part de vos « explorations », le meilleur apprentissage qui soit !

Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. Hubert Reeves.

*En France il est déconseillé de la faire chauffer, contrairement à d’autres pays.

Marque des huiles utilisées sans ordre de préférence : Vigean, Emile Noël, La Vie claire, Bonneterre.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s