Essai New Age si l’on peut dire…

Cela fait un bon moment que je teste, par petites touches, des techniques de connaissance de soi. J’ai classiquement débuté par la psychanalyse, la thérapie comportementale puis la gestalt thérapie. Un peu lassée par ces approches, j’ai tenté l’hypnose, la PNL, et le chamanisme. Et oui, le mot est lâché : le CHAMANISME !

Alléluhia ! Mazel tov ! Nos société cartésiennes s’ouvrent (enfin !) à d’autres approches qui gagnent peu à peu du terrain. Certainement car nous avons besoin de retrouver un sens à tout ça, un lien plus fort entre les êtres au-delà de tout matérialisme, et au-delà de la fameuse « SURconsommation » dont on nous rabâche les oreilles.

Jung est à la mode, les chamanes arrivent sur le devant de la scène… La connaissance de soi a le vent en poupe. J’aurai tendance à dire « tant mieux ». Et, si la valeur travail a de moins en moins de valeur -justement-, peut-être est-il nécessaire de savoir « quoi faire » de Soi, avec Soi. En bref, on se recentre sur soi-même !

« Si l’on ne peut entreprendre de guérir les yeux sans traiter la tête, ni la tête sans traiter le corps tout entier, l’on ne peut, non plus, guérir le corps sans soigner l’âme… C’est donc d’abord à l’âme que sont dus nos soins les plus assidus. »  Platon

Peut-être est-ce là le signe d’une transition nécessaire vers la création de nouvelles valeurs, de nouveaux codes, d’un nouveau rapport « aux autres », d’un esprit plus « communautaire », plus « humain ». J’ose le croire !

Mais revenons à mon expérience chamanique bouleversante ! J’y allais un peu à reculons et j’ai même failli me défiler. Car, se retrouver seule avec un inconnu aux pratiques un peu étranges, à son cabinet… « GLOUPSHumhum », il faut avoir une sacrée foie en l’être humain, et faire abstraction de la masse d’informations glokésalasses que nous servent les fumeux média en continuous flow!

Curiosité quand tu nous tiens ! Pour résumer « froidement » : nous avons travaillé sur les images mentales (très fortes) sous hypnose conversationnelle. Nous avons travaillé sur les énergies, l’ancrage et l’aura. J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai eu envie de vomir, je me suis sentie légère, lourde, j’ai plané (naturellement, si, si !), j’ai eu froid, j’ai eu chaud… Il faut le vivre pour y croire… Ou pas !

Oui, il faut être open mind et pouvoir entendre des mots, des phrases un peu « folles », « bizarres » ou « farfelues » (ce qui m’intéresse au plus haut point !) Il me semble par ailleurs important de connaître ses limites pour ne pas se laisser aller vers un « autre chose » pouvant bouleverser ses croyances. Car oui, il s’agit d’une (petite) prise de risque ! Je dirai même, d’une expérience !

Au cabinet étaient affichés Les quatre accords toltèques, et ça fait franchement du bien de les relire. So, un petit rappel !

accords toltèques

Pour finir, je pense qu’il existe un grand nombre de « style » de chamanisme, certainement autant que de chamanes*. Je vous parle en toute « naïveté » car je n’ai fait aucune recherche sur la question et je n’ai rien lu sur le sujet.

*Je parle de « chamane » car il m’est difficile de qualifier un professionnel utilisant un mélange des méthodes décalées des méthodes validées par notre société occidentale, et dont il émane une certaine spiritualité.

Alors, ça vous tente ?!!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s